Accueil

LES RENCONTRES ANNUELLES DU DROIT DE L'INTERNET 2013

Cyberlex, Association du Droit et des Nouvelles Technologies, innove pour la 8ème édition de ses Rencontres annuelles du droit de l’internet et organise  le 9 décembre 2013, avec le soutien de l’AFNIC et de Google , l'édition 2013 à la  Maison des Métallos 94 Rue Jean-Pierre Timbaud  75011 Paris, à partir de 14 heures sur le thème de  "La société des données  : entre revendications publiques et soumissions privées".

Pour débattre de cette question sensible et de grande actualité, deux tables rondes réunissant des associations, journalistes, magistrats, experts, représentants de la gendarmerie nationale, avocats et responsables juridiques, acteurs et praticiens du droit de l’Internet, se succèderont autour de deux axes de réflexions et de débats :

La liberté à tout PRISM

Le service à tout prix 

Lundi 9 décembre 2013 à 14h00

Maison des Métallos

Inscription indispensable par courrier électronique : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir

 

14h00-14h15 Accueil des participants

14h15-14h30 Ouverture des Rencontres Annuelles 

14h30-16h30 - La liberté à tout PRISM

MODERATEUR

Jean-Christophe Le Toquin

Consultant senior, SOCOGI

Depuis juin 2013, les révélations se sont succédées révélant l'ampleur de l'espionnage réalisé par la NSA dans le cadre du programme de surveillance PRISM. La France comme d'autres Etats occidentaux ont ainsi fait l'objet d'une surveillance à grande échelle visant autant ses citoyens, ses institutions que ses industries. Les révélations ont suscité des réactions de protestation de la part des gouvernements concernés, tandis que les géants américains de l'internet et du cloud, impliqués par les documents, ont démenti permettre un accès direct à leurs serveurs.
Passée l'émotion - réelle ou de façade - causée par ce scandale, quelle attitude adopter? Doit-on se résoudre à considérer que la surveillance des Etats est un mal nécessaire qui n'a d'autres freins que la limite de stockage et la puissance de traitement des logiciels d'analyse? Ou y a-t-il encore une possibilité d'apporter de la transparence sur les mécanismes par lesquels les Etats accèdent aux informations personnelles des citoyens ?

INTERVENANTS

Romain Beeckman

Responsable juridique OVH

Eric Freyssinet

Chef de la division de lutte contre la cybercriminalité, Pôle judiciaire de la gendarmerie nationale

Jean-Marc Manach

Journaliste et bloggeur

Myriam Quemener

Magistrate

16h45-18h45 - Le service à tout prix

MODERATEUR

David-Irving Tayer

Avocat associé, WITETIC

Si les internautes s'interrogent sur le sort de leurs données personnelles, une certaine méfiance est née des révélations de juin 2013, qui ont fait monter les craintes et interrogations en la matière. Cependant, si les interrogations paraissent légitimes dans le cadre de la surveillance entendue comme espionnage, les internautes acceptent bien volontiers de partager leurs données personnelles avec des acteurs de la vie économique. En effet, tout internaute remplira des questionnaires, des sondages de satisfaction, créera un compte sur les réseaux sociaux, en fournissant des données (très) personnelles.
Ces informations sont à la fois une valeur pour un acteur économique pour adapter son offre et une valeur marchande dont l'internaute n'a pas forcément conscience mais pour autant accepte le principe. Dans le cadre de cette surveillance à laquelle se soumet l'internaute, doit il s'en inquiéter ? Quelle est la réalité de protection des données ? Est ce une surveillance insidieuse ? Quels sont les moyens que l'internaute peut mettre en œuvre ?

INTERVENANTS

Laurent Caron

Avocat

Isabelle Daviaud

Responsable juridique distribution / Systèmes d'information, ACCOR

Nicolas Godfroy

Responsable juridique, UFC-QUE CHOISIR

Jacques Henno

Journaliste et écrivain

18h45 -19h00 Clôture des Rencontres Annuelles du Droit de l’Internet – 2013

19h00-21h00 Cocktail

 

LES RENCONTRES ANNUELLES DU DROIT DE L'INTERNET 2012

Depuis 2006, l’association Cyberlex, Association du Droit et des Nouvelles Technologies regroupant à la fois des techniciens, des juristes d'entreprises, des avocats, des professeurs de droit, des magistrats, ainsi que des professionnels du marché et des technologies numériques, organise  les Rencontres  Annuelles du Droit de l’Internet, devenues le rendez-vous incontournable pour ceux qui souhaitent enrichir leurs réflexions tant sur le plan technique que juridique.

En 2012, sous la Présidence de Bruno Anatrella et avec le parrainage de Philippe Adnot, Sénateur et Président du Conseil général de l’Aube, les Rencontres Annuelles du Droit de l’Internet ont eu pour thème : "L’exception culturelle : vers l’acte 2 et au-delà ?"

Les débats se sont déroulés autour de trois thématiques :

Régulation : « la télévision est en ligne, les reformes en pointillés … »

Financement et fiscalité du numérique : touchez pas au grisbi !

Cybercontrefaçon: le choix des armes

 
Le 5 décembre 2011, l'association CyberLex a organisé l'édition 2011 de ses Rencontres annuelles du droit de l'Internet au Palais du Luxembourg à sur le thème du « Cloud computing : Ombres et Lumières sur l’Informatique décentralisée ».
Pour débattre de ce thème aux problématiques à la fois techniques et juridiques, trois tables rondes réunissant des associations, professeurs de droit, avocats et responsables juridiques, acteurs et praticiens du droit de l’Internet, se sont succédées : 
  • 1°) Données personnelles : « Fichiers, Cloud et Libertés...", 
  • 2°) E-commerce / Propriété intellectuelle : « In the Cloud for Love » 
  • 3°) Responsabilité : Le Cloud, rêve ou cauchemar ?"
    Vous pourrez retrouver la synthèse des Rencontres Annuelles 2011 dans le numéro de novembre 2012 de la revue COMMUNICATION - COMMERCE ÉLECTRONIQUE.
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 5 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 3 sur 15
 
 
Membre Cyberlex ?
Indiquez ici votre login et mot de passe pour accéder aux ressources réservées aux membres.
 
 
afnic.gif